Serre de jardin: Test et recommandations (03/20)

18 Mar 2020 | Matériel de jardin

Des fruits frais et des légumes croquants issus de notre propre jardin: c’est ce que veulent la plupart des jardiniers amateurs. Pas étonnant : d’une part, ils peuvent être sûrs que leur récolte est garantie bio et sans pesticide, et d’autre part, les cultiver est très agréable. Mais sans une serre de qualité, le travail ne sera pas couronné de succès, compte tenu des conditions climatiques locales.

Le choix est désormais très vaste et les innombrables modèles sont parfois très différents les uns des autres. Notre comparaison indépendante des serres 2020 vise à faciliter votre décision et vous fournit de précieux conseils et informations sur les serres et les serres.

Les principales informations à prendre en compte avant l’achat d’une serre de jardin

  • Les serres sont disponibles dans une grande variété de modèles. Qu’ils soient grands ou petits, construits sur mesure ou bon marché.
  • Les serres permettent de cultiver des plantes provenant de pays lointains, d’accélérer la croissance et sont adaptées à la croissance de jeunes pousses.
  • Si vous souhaitez construire votre propre serre, vous devez vous informer à l’avance auprès de l’autorité de construction. Dans ce domaine, les normes et les lignes directrices diffèrent d’un État à l’autre.

La meilleure serre de jardin en verre

lien affilié*

Serre de Jardin Tectake en Polycarbonate alu

La meilleure serre de jardin en bois

lien affilié*

Serre de jardin en bois Zooprimus

La meilleure serre de jardin adossée

lien affilié*

Serre adossée en aluminium Palram

La meilleure serre de jardin tunnel

lien affilié*

Serre de jardin tunnel Vounot

La meilleure mini serre de jardin

lien affilié*

Mini Serre de Jardin Finether

Comparaison des différents types de serre de jardin

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différents types de serres. Le type de serre qui vous convient le mieux dépend, entre autres, de l’espace disponible dans votre jardin, de l’utilisation prévue et de votre budget.

La serre de jardin en verre

Une serre en verre offre la meilleure transmission de la lumière et la plus grande transparence possibles. C’est là que les plantes avides de soleil et de lumière en ont pour leur argent. La construction ressemble à un conservatoire indépendant et attire l’attention.

Une serre en verre est le bon choix si vous prévoyez un achat à long terme, car la construction est complexe. L’une des raisons en est le poids propre élevé des panneaux de verre : ils pèsent souvent 20 kilogrammes par mètre carré. Une fondation est indispensable, ce qui signifie que vous ne pouvez pas déplacer la serre à volonté par la suite

La serre en verre, ses avantages et ses inconvénients

Avantages

Inconvénients

Résistance aux intempéries et stabilité

Relativement coûteux

Résistance à la rupture et aux rayures (uniquement avec du verre ESG)

Une construction complexe: difficilement faisable par une seule personne

Transmission lumineuse et transparence très élevées

Développement optimal de la chaleur – idéal pour les plantes tropicales

Durable

Visuellement très attrayant

 

La serre de jardin en plastique

Les serres faites de panneaux à double toile, également appelés “feuilles à double paroi”, sont particulièrement courantes dans les jardins privés, car elles offrent de nombreux avantages qui varient selon le type de plastique utilisé. Les deux types ont en commun leur faible poids – les feuilles de plastique ne pèsent que deux à quatre kilogrammes par mètre carré. En outre, une serre en plexiglas ou en polycarbonate est nettement moins chère qu’un modèle en verre véritable.

Différences entre les plastiques

Deux matériaux différents sont utilisés pour les serres faites de panneaux à chambre creuse :

  • polycarbonate (PC)
  • Polyméthacrylate de méthyle (PMMA), également connu sous le nom de verre acrylique ou de plexiglas

Les toiles de polycarbonate offrent une très bonne isolation grâce à l’espacement réduit des toiles et aux toiles intermédiaires, mais ne permettent qu’une vision floue. Si vous choisissez cette option, la température dans la serre restera donc constante pendant une période plus longue. Ce plastique est extrêmement résistant aux intempéries, insensible aux rayures et offre un haut degré de résistance à la rupture. Cependant, l’effort de nettoyage est relativement élevé, car le matériau a tendance à jaunir avec le temps s’il n’est pas nettoyé régulièrement et à fond.

Avantages et inconvénients des serres en polycarbonate (PC)

Avantages

Inconvénients

Faible poids propre

Relativement sensible aux éraflures

Très bonne isolation

Jauni légèrement

Particulièrement résistant aux intempéries

A l’épreuve du temps

 

les serres en Polyméthacrylate 

Le verre acrylique impressionne surtout par sa grande transparence et sa transmission de la lumière. Cela est dû à l’espacement plus important des toiles à l’intérieur des feuilles. La transparence rappelle celle du verre véritable, ce qui rend le rendement lumineux de la serre en plexiglas exceptionnel. Le matériau conserve cet éclat même après des années, car il ne jaunit pas. Le polyméthacrylate de méthyle est très résistant à la rupture, mais il est également sensible aux rayures. Par ailleurs, aucun alcool ou solvant ne doit être utilisé pour nettoyer le verre acrylique, car de tels agents provoquent des fissures de tension et réduisent donc considérablement sa durabilité.

Avantages et inconvénients des serres en polyméthacrylate de méthyle (PMMA)

Avantages

Inconvénients

 Très léger

Risque d’éclatement en cas de pression trop forte

 Résistance à la casse

 

 Transmission optimale de la lumière

Visuellement attrayant, car ne jaunissant pas

 

La serre de jardin en toile

Pour les débutants, une serre en toile est idéale, car les coûts d’achat sont faibles et la construction ne pose aucun problème. Si vous souhaitez vous familiariser avec la culture des plantes, c’est le bon choix. Une connaissance préalable de l’artisanat n’est pas requise pour le montage. Il s’agit d’un cadre en acier ou tubulaire qui peut être assemblé et sur lequel est tendue une feuille verte ou transparente.

De petites fenêtres sont souvent intégrées dans le film. C’est également important car le film est extrêmement étanche et avec la ventilation, vous réduisez le risque d’humidité excessive, qui dans le pire des cas peut favoriser l’attaque fongique. Pour une plus grande stabilité, cette serre est fixée dans le sol à l’aide de crochets. Elle est résistante et supporte bien la pluie et la grêle.

La serre en toile ses avantages et inconvénients

Avantages

Inconvénients

Faible coût

L’isolation n’est pas si bonne

Construction simple

Pas de résistance optimale au vent, aux UV et aux tempêtes

Peut également être déplacé grâce à son faible poids

La toile peut être remplacée si nécessaire

 

La mini serre

Serre miniature pour la salade
Une mini-serre est une excellente alternative pour tous les jardiniers amateurs disposant d’un espace limité. Cependant, le terme “mini” est élastique. Il existe de très petits modèles qui ont été développés uniquement pour la culture des herbes de cuisine, mais il y a aussi de grands modèles dans lesquels vous pouvez cultiver de la salade, par exemple.

Mais même les modèles compacts ont souvent des volets de ventilation et/ou des canaux au sol. Ces deux caractéristiques contribuent à une circulation d’air optimale et à une irrigation correcte. Les mini-serres ne sont généralement pas équipées de chauffage.

Avantages

Inconvénients

Prix très raisonnable

Il existe un risque à long terme de moisissures si l’on utilise trop d’eau

Montage facile

Ne convient pas à toutes les espèces végétales en raison de ses petites dimensions

Convient également pour l’appartement

Faible poids propre et bonne transportabilité

 

Critères à prendre en compte avant l’achat d’une serre

Dans les paragraphes suivants, nous vous montrerons quels critères vous pouvez utiliser pour choisir votre serre de jardin parmi la multitude de choix possibles.

Les critères que vous pouvez utiliser pour comparer les serres sont les suivants

  • Le type de matériel utilisé
  • Le lieu d’exploitation
  • La taille
  • L’utilisation prévue

Nous expliquons ci-après ce qui est important pour les différents critères.

Le type de matériel utilisé

Trois matériaux de construction courants peuvent constituer la charpente de votre serre : Bois, aluminium et plastique. Chaque matériau présente de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients.

La serre à bois

Le bois est un matériau naturel, durable et flexible, mais pour une serre, il ne faut utiliser que du bois dur complètement séché. En raison de l’humidité élevée, le bois trop mou ou pas complètement séché deviendrait moderne et favoriserait la croissance des champignons au fil du temps.

Un bon choix est, par exemple, le Bangkirai (attention à la culture écologiquement durable !) ou le mélèze européen, qui, avec sa teneur en résine et son énorme résistance, convient bien comme matériau d’encadrement. L’inconvénient est qu’un cadre en bois doit être traité et peint régulièrement. L’effort d’entretien relativement élevé doit être pris en compte dans vos considérations.

La serre avec son cadre en aluminium

L’aluminium est de loin le matériau le plus utilisé pour les kits de serre. Les profils en aluminium sont solides et stables, et ils sont également faciles à façonner, de sorte que d’autres variations peuvent être réalisées en dehors du plan rectangulaire classique.

En outre, l’aluminium est résistant à la corrosion et insensible à une forte humidité. Toutefois, une bonne isolation doit être assurée pendant l’utilisation, car l’aluminium est un conducteur de chaleur et des ponts thermiques peuvent se former à très basse température.

La serre avec cadre en plastique

Les plastiques modernes tels que le polyéthylène (PET) et le polychlorure de vinyle (PVC) sont extrêmement solides et stables. En outre, ils convainquent par leur résistance aux UV et aux couleurs, de sorte qu’ils ne s’effacent ni ne jaunissent avec le temps. Un autre grand avantage est qu’ils ne nécessitent aucun entretien, car le cadre en plastique n’a pas besoin d’être traité ou peint. 

Le lieu d’exploitation

L’emplacement de la serre est l’un des critères les plus importants. L’effet désiré de la serre ne peut être garanti que si l’ensoleillement est suffisant. Par conséquent, quel que soit le design que vous préférez, votre serre doit toujours être orientée vers le sud.

Les mini-serres doivent donc être placées près de la fenêtre, mais protégées du soleil de midi brûlant.

La taille

La taille idéale de la serre dépend de l’utilisation prévue, de l’espace disponible et du budget prévu.

Les serres indépendantes doivent avoir une surface au sol d’au moins 10 mètres carrés, afin que le volume et la température de l’air puissent être régulés de manière optimale. Les parois latérales doivent être choisies de manière à ce que vous puissiez vous tenir debout lorsque la serre est utilisée.

La serre peut généralement être planifiée individuellement. La règle ici est la suivante : il vaut mieux construire plus grand à l’avance que d’agrandir toute la structure par la suite.

Le tunnel en aluminium est très variable. En gros, il est logique de couvrir au moins 80 cm de largeur/50 cm de hauteur et 2 à 5 m de longueur.

L’utilisation prévue

L’utilisation prévue, c’est-à-dire la fonction pour laquelle la serre doit être utilisée, est l’un des facteurs les plus importants. Fondamentalement, toutes les serres poursuivent les mêmes objectifs :

  • Une croissance plus rapide
  • Culture de plantes/légumes et de fruits/fruits exotiques
  • La culture des jeunes pousses tout au long de l’année
  • Sélection de jeunes plantes
  • Hibernation des plantes sensibles au gel

C’est pourquoi vous devez vous demander à l’avance ce qui doit être cultivé et en quelles quantités. 

Informations complémentaires sur les serres de jardins

Quelles sont les différences entre les serres en termes de température interne ?

En gros, il en existe trois types différents : la serre froide, la serre tempérée et la serre chaude. Cette différenciation se réfère uniquement à la fonction souhaitée et à l’équipement, elle ne dépend donc pas de la conception.

Serre froide

La serre froide assure principalement une protection sûre contre le gel en hiver. Ici, vous pouvez, par exemple, laisser les plantes sensibles au froid passer l’hiver. Les températures sont comprises entre 1,0 et 12,0 degrés Celsius. Selon l’isolation, vous aurez peut-être besoin d’un système de chauffage pour la serre.

Serre tempérée

Dans la serre tempérée, les températures varient entre 12,0 et 18,0 degrés. Afin de garantir ces températures toute l’année, sous nos latitudes, un système de chauffage est de toute façon nécessaire, qui peut être acheté comme accessoire.

Serre chaude

Dans une serre chaude, les températures ne sont jamais inférieures à 18,0 degrés Celsius, dans la plupart des cas elles sont même nettement supérieures. Il convient à la culture de plantes exotiques et tropicales et est également connu sous le nom de serre. Un système de chauffage efficace est essentiel.

Quelle serre pour son potager ?

Combien coûte une serre ?

Les prix varient entre 200 et 800 euros environ, en fonction de la taille de la serre et du type de construction. Les mini versions pour le rebord de la fenêtre sont bien sûr beaucoup moins chères. Un petit indice : pour une serre d’une surface d’environ 8,0 mètres carrés avec des cadres en aluminium, vous devez calculer environ 300 à 400 euros.

Quels sont les facteurs qui influencent les climat dans la serre ?

Le climat de la serre est influencé par quatre facteurs importants : les conditions météorologiques à proximité immédiate, les caractéristiques physiques de la serre (taille des pièces, nombre et orientation des fenêtres, type de construction des murs, des planchers et des plafonds, etc.), le système de ventilation utilisé ou les dispositifs de ventilation intégrés dans la serre et tout système de chauffage éventuellement installé. Ces facteurs déterminent les paramètres température de l’air, vitesse de l’air, humidité et rayonnement thermique, qui ensemble influencent le climat dans la serre.

Les paramètres qui influencent le climat de l’effet de serre

La température de l’air décrit la température de l’air ambiant dans la serre, sans le rayonnement thermique émis par le sol, les murs et les plantes.

Le paramètre de la vitesse de l’air est responsable de l’évaporation dans la pièce et de l’échange d’air. Si l’air se déplace très rapidement à travers la serre (“courant d’air”), il faut beaucoup d’humidité et de chaleur dans la pièce. En outre, de nombreuses plantes ne peuvent pas tolérer les courants d’air.

L’humidité de l’air est la proportion de vapeur d’eau dans l’air. Ici, la règle de base est la suivante : plus la température de l’air est élevée, plus il peut absorber de vapeur d’eau. Cela entraîne souvent des conséquences indésirables en hiver. Si de l’air froid extérieur entre dans la serre pendant la ventilation hivernale, l’humidité diminuera également. Si l’air frais tombe en dessous du point de rosée, la vapeur d’eau se condense en eau de condensation, qui se dépose sur le plafond et les murs de la serre. Cela s’accompagne souvent d’une infestation indésirable de moisissures.

Le rayonnement thermique influence également le climat des serres. Si elle est trop élevée en raison d’un rayonnement solaire excessif, cela a un effet défavorable sur les plantes sensibles.

Quelle est la température idéale dans la serre ?

Il n’existe pas de “température de bien-être” généralement acceptée, car chaque plante a des exigences différentes. Pour une croissance et une floraison optimales, un cadre de 15,0 à 24,0 degrés est toutefois considéré comme idéal. À moins de 10,0 degrés Celsius, la croissance s’arrête, et à des températures inférieures à 0,0 degré, les plantes non résistantes au gel meurent dans la serre.

Quelle est la température maximale dans une serre ?

Il ne doit pas faire trop chaud dans la serre, car au-dessus de 28,0 degrés Celsius, la photosynthèse vitale s’arrête et le taux de croissance diminue. De nombreuses plantes ne peuvent pas survivre à des températures supérieures à 40,0 degrés. Veillez à ce que la température change aussi naturellement que possible entre le jour et la nuit.

Comment équiper ma serre pour l’hiver ?

Si vous voulez utiliser votre serre toute l’année, vous devez prendre quelques précautions. Comme les jours froids commencent à s’accumuler en automne, vous devriez commencer à préparer votre serre pour l’hiver.

Tout d’abord, vous devez vérifier l’état de votre serre. Y a-t-il des fissures dans le film ou un éclat de pierre dans le verre ? Gardez un œil sur les éventuels défauts. Les serres endommagées servent d’abri aux parasites et aux rongeurs.

Les fenêtres des serres en verre doivent être nettoyées. Cela permet aux rayons du soleil de pénétrer plus facilement dans la serre.

Pour utiliser la serre pendant les mois d’hiver, vous aurez besoin d’un système de chauffage de la serre ou de tapis chauffants. C’est la seule façon pour que votre culture puisse continuer à se développer.

Si vous voulez minimiser les coûts de chauffage de la serre, vous devez isoler votre serre en plus. Néanmoins, il est important d’aérer la serre de temps en temps pour contrer une éventuelle infestation de moisissures.

Comment protéger ma serre contre les campagnols ?

Les campagnols peuvent être mignons pour certaines personnes. Mais les petits rongeurs sont les ennemis jurés de tous les amoureux du jardin.

Les campagnols préfèrent grignoter les racines des arbres fruitiers et provoquer le flétrissement des plantes. Le meilleur moment pour combattre les petites bêtes est de l’automne au printemps, car il y a une pénurie de nourriture pendant ces mois.

Il existe deux types de pièges à appâts : les pièges à pince et les pièges à boîte. Comme les animaux souffrent d’une mort atroce avec les pièges à pinces, ils ne sont pas recommandés.

En revanche, les pièges à boîtes ne blessent pas les animaux. Ici, l’animal doit tirer sur l’appât. On peut aussi utiliser du fil de fer barbelé.

Quelles sont les plantes et les légumes qui conviennent à une serre ?

Des légumes et des fruits pour la serre

Les possibilités en matière de sélection des plantes sont illimitées dans une serre. Que vous souhaitiez que vos fleurs d’été fleurissent juste à temps pour le début de la saison des plates-bandes ou que vous ayez une préférence pour les fruits et légumes exotiques, une serre offre les conditions idéales pour de nombreuses plantes différentes.

 

Légumes populaires qui sont souvent cultivés en serre :

  • Tomates
  • Poivrons
  • Concombres
  • Carottes
  • Salade
  • Chou-rave
  • Épinards
  • Radis

Variétés de fruits populaires pour les serres :

  • Fraises
  • Melons
  • Raisins
Voir cette publication sur Instagram

Vue sur les toits de Saint-Ouen 😍

Une publication partagée par Les Jardins De Julie (@lesjardinsdejulie) le

Ou puis-je acheter une serre de jardin ?

  • amazon.fr
  • cdiscount.com
  • leroymerlin.fr
  • auchan.fr
  • gammvert.fr

 

Jardins-Plantes.com est un magazine en ligne sur le jardinage où les lecteurs les plus exigeants peuvent trouver dans nos articles des informations de haute qualité sur une variété de produits différents. Notre objectif est d'examiner en profondeur les différents aspects d'un produit et de présenter ce contenu de manière claire et concise pour les consommateurs

Articles les plus récents

Extracteur de miel : Test et recommandations (03/20)

Extracteur de miel : Test et recommandations (03/20)

Si vous voulez produire du miel vous-même, vous avez besoin non seulement des abeilles nécessaires, mais aussi d’un extracteur de miel. Nous avons trouvé pour vous ce à quoi vous devez faire attention lorsque vous achetez un tel extracteur de miel